Project Server 2010

La version Serveur a été annoncée à l’automne 2009 par Microsoft. L’acronyme EPM n’existe plus : elle s’appelle désormais Microsoft Project Server 2010 et sera disponible  en mai et juin 2010 selon les versions.  Son périmètre va encore s’agrandir par rapport à la version 2007, pour offrir un spectre fonctionnel qui est très bien adapté à couvrir tout le spectre fonctionnel requis par les projets hors gros projet de BTP ou industriel de très grande envergure, et vise de conquérir un public  d’utilisateurs non experts.

 

 D’un point de vue technique, il s’agit d’une évolution fonctionnelle de Project Server 2007 sans aucune réécriture du code du logiciel existant, contrairement à la version précédente, totalement réécrite. Ceci laisse présager un niveau de qualité supérieure, l’éditeur pouvant se concentrer sur les fonctionnalités du produit.

Les  points forts de la solution Microsoft Project Server 2010 (en abrégé PS 2010) sont :

·         Une gestion de bout en bout du processus de management des projets, de l’idée de projet, à la fiche projet, puis la planification, le suivi et des tableaux de bord époustouflant totalement intégré à SQL Server 2008.

·         Un dispositif unifié de feuilles de temps et feuille de suivi,  si attendu par les utilisateurs de feuille de saisie des temps passés.

·         Une base de données et  un portail Web qui centralise toutes les demandes de projets et projets de l’entreprise, et qui permet  désormais de prendre des décisions en amont  de faire ou ne pas faire tel ou tel projet, de négocier son budget, de connaitre la capacité des ressources avant d’accepter tel ou tel projet

·         Un client web plus puissant qui permet de planifier les tâches directement sur le navigateur sans passer par le client riche, pour ceux qui ont de petits projets simples à gérer et n’ont pas besoin de toute la puissance de Project Professional.

·         Un outil de partage orienté projet, encore plus fort en reporting clé en main encore  du fait de l’utilisation en standard des Services Excel par la solution (publication de tableaux de bord très visuels, auparavant à développer manuellement par l’administrateur)

·         Un outil tourné vers la collaboration qui permet de tracer les demandes de projet,  de valider tous les projets avant qu’ils ne consomment du temps de la part des équipiers (notion de « workflow » de gestion de la demande),  de constituer et d’optimiser factuellement le meilleur cocktail de projets vis-à-vis des objectifs de la direction générale, objet de beaucoup de travail  du dernier trimestre de chaque année civile, pour préparer le budget  de l’année suivante.

·         Un client riche, doté de nouveaux outils  graphiques très attendus pour assurer la prévision de plan de charge plus simple que via des tableaux de saisie.

·         Un client de planification « top-down » et « bottom-up » plus intuitif, et dont on peut  sur demande désactiver tâche par tâche les calculs de l’outil pour laisser entrer du texte n’importe où, saisir une fin sans saisir le début ou encore entrer une charge sans impacter tout le planning délai, permettant ainsi d’effectuer dans un second temps le passage  par l’établissement du plan de charge, des durées, des dépendances, la relation Durée/ Charge, etc….

·         Nota : Ses exigences techniques de plateforme vont requérir les nouveaux standards de serveurs  : des serveurs 64 bits, avec Windows Server 2008, en mode virtuel (ce qui est nouveau, la version précédente ne supportant pas officiellement la virtualisation de type VMWare) ou physique (serveur classique). 



Laisser un commentaire

Il paese delle meraviglie |
space of belahbib mounir |
CYBER-VILLERS - [Blog] Atel... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | traore saidou
| DpCréation
| blogbriis3cg3